Balade à Lille #1

Quand on habite près d’une grande ville, on a souvent tendance à passer à côté de très beaux bâtiments sans vraiment faire attention. J’ai décidé de me lancer dans une série d’articles pour mettre à l’honneur la ville dans laquelle j’évolue quotidiennement : Lille.

Aujourd’hui, je vous emmène sur les abords de Lille, à La Madeleine, commune limitrophe de la capitale des Hauts-de-France, dans laquelle je réside. J’ai préparé un petit parcours depuis Saint-Maur jusqu’à l’Opéra de Lille. Vous retrouverez ici le lien pour suivre ce trajet de moins de 2 km, pour les petits marcheurs ou pour ceux qui aiment flâner. En prenant quelques chemins de traverse, j’ai mis 2h pour arriver d’un bout à l’autre. En effet, rien ne vous empêche de sortir du tracé pour découvrir des endroits secrets qui vous inspirent.

Saint-Maur : quartier Art nouveau de La Madeleine et de Lille

Le quartier que l’on appelle communément Saint-Maur couvre les rues avoisinant l’arrêt de tramway du même nom. Il se trouve à cheval entre La Madeleine et Lille. C’est dans ce quartier que je vis, et j’y ai passé en tout 5 ans. Chaque jour, je m’émerveille devant les maisons de style Art Nouveau construites au même moment que le percement des Grands Boulevards entre Lille et Roubaix-Tourcoing au début du XXe siècle. Plus on s’approche du Grand Boulevard, plus les bâtiments sont grandioses. Certaines demeures sont vraiment exceptionnelles.

Cimetière de l’Est

Cet immense cimetière a été créé en 1779. Cela en fait un des plus anciens cimetières de France. Véritable parc paysager avec près de 520 espèces végétales sur 22 hectares, le cimetière de l’Est est un lieu calme où l’ont peu tranquillement rendre hommage à ses défunts.

Je sais que certaines personnes trouveront glauque une balade dans un cimetière. Pour moi, qui accompagnait très souvent mes parents au cimetière durant ma jeunesse, c’est un lieu public comme un autre et qui possède souvent une richesse insoupçonnée. Un cimetière permet toujours une réflexion sur le temps qui passe et sur l’histoire de toutes ces personnes enterrées avec soin ou délaissées par des familles qui disparaissent avec le temps.

Je pense que je ferai un article plus approfondi sur ce cimetière et celui de Lille-Sud que j’ai également pu visiter lors des Journées Européennes du Patrimoine.

Le Jardin des Géants, poumon latéral de Lille

Beaucoup plus récent (2009), le Jardin des Géants se trouve juste à côté du cimetière. C’est un ancien parking aérien aujourd’hui sous-terrain qui abrite un parc paysager de 2 hectares. Véritable forêt de bambous, ce parc urbain change d’aspect selon les saisons. En hiver, les têtes végétales de géants sont plus fines et donnent un impression étrange.

Je ferai surement un jour ou l’autre un article sur mes différentes promenades dans ce jardin près de chez moi. Il m’a notamment permis de reprendre pied dans des périodes de convalescence douloureuses. J’ai donc un vrai plaisir à m’y rendre régulièrement.

Le Centre de Lille en quelques clichés

Enfin, terminons cette promenade par le centre de Lille. Je ne vous offrirai ici que quelques clichés car j’aimerais vous faire un article plus poussé sur ce quartier qui regorge de magnifiques bâtiments et lieux patrimoniaux : la Grand’Place, la Vieille Bourse ou encore l’Opéra de Lille que j’avais pu visiter de l’intérieur encore une fois lors des Journées Européennes du Patrimoine.

Si vous avez apprécié traverser avec moi une partie de Lille, n’hésitez pas à me le dire en commentaire. J’ai essayé de commencer cette série par des lieux plus insolites et qui me correspondent bien. J’espère que ma résolution de m’améliorer en photographie cette année pourra aussi enrichir les prochains articles de ce type.

Bonne balade lilloise !

Laisser un commentaire