Le Louvre à Lens

Cela fait déjà plusieurs années qu’une annexe du Louvre s’est installée dans le Bassin minier du Pas-de-Calais, à Lens. Vous l’avez peut-être déjà visitée. Vous avez arpenté la Galerie du Temps et flâné dans le parc du musée. Si ce n’est pas encore le cas, le Louvre-Lens est un musée d’exception à ne surtout pas rater.

Petite histoire du Louvre à Lens

C’est en 2004 que le gouvernement français attribue à Lens la chance d’accueillir une annexe de Musée du Louvre. C’est donc dans l’ancienne fosse n°9 de cette ville minière que s’installent une petite partie des collections du Louvre en 2012. Il commence à recevoir de nombreux visiteurs de la région Hauts-de-France et d’ailleurs.

Le Louvre-Lens se voulait contemporain dans son architecture. Des lignes épurées, un bâtiment horizontal en miroir autour d’un parc qui met en valeur le paysage.

La Galerie du Temps

Sur son site internet, le Louvre-Lens annonce “5000 ans d’histoire d’un seul regard”. C’est exactement ce qu’il se passe lorsque l’on pénètre dans la galerie principale du musée. Une immense salle expose 200 œuvres des collections du grand musée du Louvre. De la préhistoire au XIXe siècle, en passant par le Moyen-Age et l’Époque moderne, la Galerie du Temps met en parallèle l’art mondial de façon chronologique. On y retrouve ainsi sur un même plan l’art religieux chrétien flamboyant avec la finesse de l’art arable. C’est ce que je trouve fabuleux dans ce musée. On ne cloisonne pas géographiquement, tout est ouvert, et tout se confronte. La scénographie est efficace et instructive. Toutes les civilisations en un regard ! Les œuvres sont régulièrement échangées avec d’autres pièces du musée du Louvre.

  

Les autres espaces du Louvre-Lens

Le musée propose également d’autres espaces qui attirent les plus curieux :

  • Une grande salle d’exposition temporaire reçoit plusieurs fois par an des œuvres sur une thématique précise. Le leitmotiv du musée de tout présenter en un regard se retrouve assez souvent dans les expositions temporaires qui se cantonnent rarement à une époque en particulier. Au contraire, l’objectif est de confronter l’art à travers les âges. Les expositions temporaires ne sont pas gratuites, contrairement à la Galerie du Temps, mais elles valent vraiment le détour.
  • Le Pavillon de verre se situe dans la continuité de la Galerie du Temps. C’est un espace d’expérimentation et de présentation d’œuvres originales. Dernièrement, il s’agissait du travail de Hicham Berrada sur le développement de bactéries dans l’eau qui offrent une vision psychédélique et magique à ses œuvres.

  • Les coulisses du musée se trouvent dans l’espace pédagogique au niveau inférieur. On y découvre l’arrière d’un musée et les ateliers de restauration. Cela se fait de plus en plus dans les musées. Le Louvre-Lens ne pouvait pas y échapper aux vues de sa modernité.

Le Louvre-Lens possède aussi une Scène de spectacles en lien avec ses expositions, une Centre de Ressources, un restaurant gastronomique et une boutique dans le Hall d’accueil.

   

Malgré des polémiques plus ou moins justifiées sur l’utilité et l’intérêt du Louvre à Lens face à son succès en demi-teinte, il reste pour moi un élément essentiel de la culture dans cette région. C’est une véritable réussite muséographique, et même s’il est un peu monstrueux face aux autres musées du territoire, il n’en reste pas moins un lieu où tout à chacun peut se rendre pour apprécier (ou non) l’art du monde.

 

Plus d’informations :

Laisser un commentaire