Faire le bilan d’un blog culture (2 ans)

Je vous rassure tout de suite, bilan ne veut pas dire fin du blog ! Au contraire, je vais ici vous expliquer tout le parcours qui m’a mené jusqu’à ce jour avec Artosoir. Quelles sont les origines du projet ? Comment a-t-il évolué ? Et quelles sont les perspectives ? Si vous voulez en savoir plus sur ce qui va se passer ici bientôt, lisez vite la suite de cet article !

Pourquoi j’ai commencé Artosoir ?

Commençons par le commencement, comment est né Artosoir ? Je vous explique les prémices de ce projet qui me tient toujours autant à cœur après 2 ans d’existence.

Changer de vie par le partage culturel

Il y a deux ans, j’avais un quotidien complètement différent. Je travaillais en tant que chargée de projets culturels dans une association. Je côtoyais des artistes dans tout le département du Nord. Je vivais de ma passion pour la Culture. Mais tout n’était pas rose pour autant. J’étais surmenée autant physiquement que psychologiquement. Il fallait que cela cesse.

Je ne me sentais pas capable de faire autre chose que de partager de la culture. C’est ma passion depuis toujours et je voulais que cela reste dans mon quotidien. 

C’est pourquoi la première chose que j’ai décidé de faire c’est créer un blog culture, pour continuer à partager ma passion avec tout le monde. Oui, je sais, dit comme ça, ça fait un peu naïf. Je l’étais sûrement beaucoup à l’époque. Ce n’était pas mon premier blog (#générationskyblog) et je savais que je voulais un travail beaucoup plus abouti.

Quelle est la signification d’Artosoir à l’origine du blog ?

Une fois cela en tête, je voulais trouver un nom à mon blog. Comme j’étais entourée d’artistes à l’époque, j’ai fait appel à leur créativité. Mon ami comédien Stéphane (alias Essache) m’a alors donné l’idée de ce nom : Artosoir.

Artosoir est un jeu de mot qui a en fait un sens. Un sens peut-être pour moi uniquement mais tant pis ! Il faut le découper en 2 parties : 

  • art = dans le sens toutes les formes artistiques
  • osoir = le soir

A l’origine, j’imaginais partager avec vous toutes mes sorties théâtre et vous faire des retours sur les spectacles que j’allais voir en nombre.

On a rapidement ajouté à ce nom la phrase d’accroche “Arrosez votre jardin culturel !” que j’utilise encore de temps en temps.

Voilà le blog était lancé, il ne me restait plus qu’à l’alimenter de mes découvertes culturelles et de partager tout cela sur les réseaux sociaux.

Qu’est-ce que je retire de mon expérience de blogging ?

Faisons maintenant le bilan de ces 2 ans de blog avec Artosoir. Ce furent 2 années riches en expériences et en prises de conscience.

Une expérience supplémentaire en rédaction web

Peu après la création du blog, je me suis lancée dans la rédaction web. Tout d’abord, j’ai fait des tests pour voir si cela me plairait. J’ai également appliqué les astuces que j’apprenais à mes premiers articles de blog. Ensuite, j’ai changé de travail salarié et j’ai souhaité continuer la rédaction Web car je me suis rendue compte que j’adore écrire !

Le blog est devenu un terrain d’expérience parfait pour mes ambitions en tant que rédactrice web. Je peux y écrire librement, sans pression, sans objectifs obligatoires, tout en testant tout ce que j’apprends sur l’optimisation des textes.

Alors, bien sûr, le blog ne me fait pas vivre. C’est pour cette raison qu’il manque de constance. Je mets la priorité sur les activités qui me donnent de l’argent à la fin du mois. Je pense que cela peut se comprendre facilement. Et c’est en même temps un frein à ma volonté de développement des projets d’Artosoir.

Des rencontres

Artosoir m’a également permis de faire de très belles rencontres. Alors, j’ai bien sûr mon acolyte de sorties culturelles, Florence, que vous voyez beaucoup par ici. Elle devient aussi ma photographe officielle parfois, haha !

Mais le blog et les réseaux sociaux m’ont aussi permis de discuter et de rencontrer des personnes comme moi passionnées par la culture et le tourisme. Je pense à Lucie (les Micro-Aventures de Lulu), Cécile (Dans les pas de Cécile) ou toute l’équipe du compte Explore Hauts-de-France sur Instagram.

Sans Artosoir, je n’aurais peut-être pas discuté avec toutes ces personnes et c’est aussi pour cette raison que je ne me suis jamais demandé si je devais arrêter mon projet. J’aime trop ces échanges entre passionnés !

Des modèles à suivre (ou pas)

Aujourd’hui, j’ai envie de développer un peu plus mon blog et mes réseaux sociaux. Loin de moi l’idée d’en vivre complètement un jour. J’ai juste, comme beaucoup de blogueurs, envie d’un retour sur investissement. L’investissement étant principalement du temps et des compétences personnelles mises à profit pour autrui. Je vais vous expliquer un peu ce que j’imagine pour demain.

Quelles perspectives pour mon blog ?

Actuellement, Artosoir est un blog qui vivote. J’ai peu de visiteurs même s’ils sont assez constants. J’ai quelques articles chauds qui fonctionnent bien un temps mais pas vraiment d’articles froids sur le long terme. J’ai donc envie de remédier en partie à cela en proposant du contenu de qualité qui vous soit utile tout le temps (ou en tout cas quand les lieux culturels ne sont pas fermés pour pandémie). 

Pour cela, je me prépare un calendrier rédactionnel idéal. Pourquoi idéal ? Parce que je ne suis pas à temps plein sur mon blog, loin de là ! Et si j’ai un client qui a besoin de mes services en urgence, je mettrai toujours la priorité dessus. 

Avoir un calendrier rédactionnel me permet d’avoir une vision plus claire de ce que je veux vous raconter et de ce que représente le blog pour vous et pour moi.

Valeurs et objectifs pour les prochaines années

Ce n’est pas parce que j’ai envie de développer mon blog que :

  1. j’y arriverai rapidement et parfaitement
  2. je renoncerai à mon 1er objectif de me faire plaisir

Car oui, un blog, tout comme les réseaux sociaux, ne doit pas être une contrainte. C’est un métier à part entière et si on ne s’y donne pas à fond, on ne peut pas avoir les mêmes résultats qu’un professionnel. Il faut donc avoir une vision réaliste et réelle. Cela signifie que si on ne peut pas atteindre les meilleurs objectifs, autant investir du temps dans un loisir qui fait plaisir !

Donc même si je n’arrive pas à faire monter mon projet, je continuerai à partager des articles sur le patrimoine de France, sur mes sorties théâtre, sur les dernières expositions à Lille, etc. De nouvelles choses arriveront et seront autant de tests pour Artosoir. Mais la ligne directrice restera la même : partager la culture pour tous et par tous (vive les droits culturels !)

Concrètement, qu’est-ce que je vais faire ?

Soyons plus claires désormais. Je vais vous expliquer tout ce que je vais mettre en place pour parvenir à mes ambitions. Je précise, pour ceux qui ne me connaissent pas très bien, que je suis une grande passionnée de culture mais aussi d’organisation. J’ai donc établi un plan d’action précis et évolutif : 

Concernant les articles du blog : 

  • publier 2 articles par semaine (dans l’idéal) en les préparant et en les écrivant à l’avance pour ne pas me retrouver coincée le jour J
  • couvrir si possible toutes les catégories du blog en 1 mois si la situation le permet
  • garder une marge pour du contenu chaud ou des idées subites de bons articles à sortir au bon moment

Concernant les réseaux sociaux :

  • publier du contenus liés à mes articles de blog sur Instagram, Facebook et Twitter (et surement bientôt Pinterest)
  • programmer des publications à l’avance quand c’est possible

Si cela vous intéresse de savoir comment je m’organise toute la semaine entre toutes mes activités, n’hésitez pas à me le dire en commentaire. Je vous montrerai comment je survis grâce à une bonne organisation !

Artosoir est une aventure personnelle qui devient de plus en plus collective. En ce moment, les idées fusent dans ma tête pour proposer un contenu qui vous soit utile et plaisant et qui reste pour moi un plaisir à produire. 

Dans un an, je me pencherai à nouveau sur mes acquis et mes ambitions mais si déjà vous avez des envies particulières pour le blog (voir plus d’articles sur un thème, vous parler plus de moi, etc.) dites-le moi en commentaire ci-dessous. Cela me permettra de mieux cibler vos attentes et de vous satisfaire plus régulièrement !

Merci à toutes et à tous pour votre lecture et votre fidélité sur Artosoir.

J’espère que nous passerons encore de beaux moments tous ensemble pour se cultiver en toutes circonstances.

Laisser un commentaire