Avis sur l’exposition “Philippe Hollevout” à Lasécu à Lille

A peine revenue de l’exposition “Philippe Hollevout” à Lasécu à Lille, je vous partage ici mes impressions. En espérant vous donner envie de découvrir le travail artistique de Philippe Hollevout dans cet espace artistique hors du commun.

J’ai vu de l’art et c’était autorisé !

Nous sommes en février 2021 et les musées sont fermés pour cause d’épidémie de covid…L’art n’est accessible que depuis un écran de smartphone, d’ordinateur ou de télévision ou éventuellement dans la rue (vive le street art !).

C’est dans une petite rue de Fives, dans les anciens locaux de la Sécurité Sociale, que je suis retournée voir de l’art dans une exposition pour la première fois depuis plusieurs mois. Alors non, je ne suis pas une rebelle qui va voir des musées ouverts alors qu’ils ne le devraient pas… Désolé de vous décevoir, je suis quelqu’un de très à cheval sur les règles. 

Non, sachez que les galeries d’art, contrairement aux autres lieux culturels, ont le droit d’être ouvertes en ce moment. Comme elles vendent de l’art, elles sont plus considérées comme un magasin que comme un lieu d’exposition (l’argent, toujours l’argent). Alors, on ne présente pas les œuvres de la même façon, mais le contact avec une œuvre d’art reste la même que ce soit dans une galerie ou dans une salle d’exposition. 

Heureusement, Lasécu n’est pas une galerie comme les autres. Elle a d’ailleurs gardé une partie du nom des anciens propriétaires du lieu : la Sécurité Sociale (la CPAM en fait). Aujourd’hui, Lasécu est un lieu de vie culturel, une galerie d’art et une artothèque. Vous pouvez emprunter des œuvres à Lasécu comme vous pouvez emprunter des livres à la bibliothèque !

J’apprécie particulièrement ce lieu car j’y allais fréquemment lorsque j’étais étudiante. Je me rendais régulièrement aux vernissages et aux événements organisés autour des expositions. Il est vrai que j’avais un peu délaissé cet endroit hors normes. L’occasion était parfaite pour y retourner.

Je vous invite donc à me suivre à la découverte de l’artiste Philippe Hollevout à Lasécu à Lille.

Qui est Philippe Hollevout ?

Philippe Hollevout, c’est le type connu et inconnu à la fois. Il est très facile de retrouver ses œuvres dans des journaux, dans des événements, dans des expositions… Mais il est quasi impossible de trouver une véritable biographie du personnage. Je pense que c’est voulu, donc pour une fois, on ne va pas présenter l’homme mais son œuvre. 

Philippe Hollevout s’inspire de la Figuration Narrative. Vous ne savez pas ce qu’est la Figuration Narrative ? Je vous rassure, moi non plus… Voici ce que nous en dit Wikipédia :
“La figuration narrative est un mouvement artistique apparu, principalement dans la peinture, au début des années 1960 en France, dans le cadre du retour à la nouvelle figuration et en opposition à l’abstraction et aux mouvements contemporains du nouveau réalisme et du pop art, auquel elle est néanmoins associée.”
En gros, c’est de la peinture figurative (en opposition à l’art abstrait) qui n’est pas du pop-art mais qui y ressemble quand même… 

Et en effet, on retrouve bien l’univers coloré et populaire de ce courant artistique dans les peintures présentées à Lasécu à Lille. On comprend rapidement que Philippe Hollevout est un artiste qui a gardé son regard d’enfant. Les couleurs sont vives, les traits arrondis, les mêmes personnages reviennent souvent. Il évoque ses inspirations et ses modèles : Magritte, Picasso, les Schtroumpfs…  

En cette année particulière, Philippe Hollevout a eu envie de parler de lui, de son quotidien et de ses souvenirs. Il nous offre des peintures bourrées de références populaires et culturelles ou encore de personnages attachants.

Mon avis sur l’exposition “Philippe Hollevout”

Ce que j’ai aimé 

  • Les œuvres de Philippe Hollevout sont très accessibles. Elles sont en effet très figuratives même si empreintes souvent de surréalisme. Elles nous parlent car elles représentent notre quotidien. On éprouve forcément quelque chose face à une peinture de Philippe Hollevout.
  • Le lieu se prête parfaitement à l’exposition. Lasécu a un côté pop et populaire qui colle exactement à l’atmosphère dégagé par les peintures de Philippe Hollevout.
  • Le personnel de Lasécu est sur place pour vous donner des renseignements si vous le souhaitez.

Ce que j’ai moins aimé

  • Même si les œuvres sont accessibles et qu’on a plusieurs références populaires, il faut quand même avoir quelques connaissances culturelles pour retrouver les personnages connus qui jalonnent les tableaux. Alors, ce n’est pas vraiment que je n’aime pas et il ne faut pas oublier qu’on est dans une galerie et non un musée. Une vidéo explique un peu le parcours intellectuel de l’exposition mais c’est assez lourd pour un “non amateur d’art”.
  • Je n’ai pas trouvé la liste des œuvres. J’ai vu des numéros donc j’imagine qu’il existe un catalogue mais je n’ai trouvé que le livre d’une ancienne exposition avec Philippe Hollevout et le flyer de celle-ci. J’aurais pu je pense demander au personnel de Lasécu.

J’ai vraiment ressenti un immense plaisir à retourner voir une exposition. Vous n’imaginez pas le bonheur pour moi de vous partager mes impressions à chaud. Cela faisait tellement longtemps que je ne l’espérais plus vraiment.

Informations pratiques pour visiter l’exposition

L’exposition des œuvres de Philippe Hollevout est visible jusqu’au 20 mars 2021.
Pas besoin de réserver, l’accès est libre et gratuit dans le respect des gestes barrières (masque obligatoire, gel hydroalcoolique à l’arrivée et jauge limitée).

Les horaires sont adaptés au couvre-feu. Les locaux sont ouverts du mercredi au samedi de 14h à 17h30. Idéal pour une pause au milieu de votre télétravail.

Pour en savoir plus sur :

 

C’est grâce à Destination Culture sur Instagram que j’ai découvert l’existence de cette exposition à Lille. Je savais que les galeries étaient ouvertes mais je n’avais pas pensé à aller voir du côté de Lasécu à Lille.
Du coup, et si on soutenait nos artistes locaux dans les galeries d’art ? Je vous laisse profiter de cette petite respiration artistique.

Tous mes articles sur le sujet sont dans la catégorie EXPOSITIONS.

Laisser un commentaire