Randonnée au Mont-Saint-Eloi dans le Pas-de-Calais

L’une de mes premières sorties post confinement fut une randonnée au Mont-Saint-Eloi. 2h30 de marche dans la campagne d’Arras et quelques coups de soleil pour partager avec vous ce point de vue patrimonial, historique et bucolique.

C’est dans le Pas-de-Calais, au coeur des Hauts-de-France, que je vous emmène aujourd’hui. Cette balade se situe à l’ouest d’Arras et à 1h à peine en voiture de Lille. On reste dans le périmètre des 100 km de confinement à partir de Lille. J’ai profité d’un jour férié et d’une météo exceptionnelle pour passer quelques heures dans une campagne paisible. C’était très agréable de pouvoir ressortir ses chaussures de randonnée et de s’équiper pour rester toute la journée dehors sous le soleil.

Marcher jusqu’aux Pierres Jumelles

La première étape de ma randonnée en campagne devait me mener jusqu’aux Pierres Jumelles qui sont en fait deux menhirs préhistoriques. Pour les atteindre, j’ai traversé un sentier entre deux champs et quelques rues du village d’Ecoivres. J’ai rencontré des vaches, des fleurs (notamment des coquelicots) et j’ai respiré les odeurs significatives de la campagne que j’aime retrouver quand je quitte ma vie citadine.

La région d’Arras et de Douai compte de nombreux mégalithes qui témoignent d’une activité certainement religieuse qui date de -3000 avant J.C. Il s’agit de deux menhirs en grès bruts issus des collines alentours. Donc les blocs de plusieurs tonnes ont été déplacés depuis quelques kilomètres ! Une légende existe autour de ses pierres qui seraient à l’origine des Pierres du Diable déposées là s’il parvenait à construire une grande route que fut la chaussée Brunehaut. A vous de choisir quelle histoire vous préférez…

Grimper jusqu’au Mont-Saint-Eloi

Après ce petit arrêt aux Pierres Levées d’Acq, il faut faire l’ascension du Mont-Saint-Eloi. Une montée assez fatigante mais qui vaut le détour une fois arrivé devant les vestiges de cette ancienne abbaye. L’abbaye est une martyre de la Révolution Française, vendue et dépecée après sa vente en tant que bien national en 1793. Au 19e siècle, on reconstruit l’église de l’abbaye qui finit par être à nouveau détruite lors de la Première Guerre Mondiale.

L’abbaye porte le nom de Saint Eloi car il se serait régulièrement retiré sur cette colline au 7e siècle et ses disciples ont voulu lui rendre hommage en construisant sur le sommet de cette colline une abbaye en son nom. La présence d’une telle structure religieuse chrétienne s’explique par la présence d’un évêché très puissant à Cambrai et par la puissance politique de l’Artois au Moyen-Age.

Ce que vous voyez de l’abbaye aujourd’hui ne constitue que les ruines des tours ouest de l’église reconstruite au 18e siècle. Elles sont constituées de grés et de craie d’un style plus classique que ce qui fut construit à l’origine. L’abbaye surplombe la campagne environnante et crée une perspective impressionnante également en contrebas.

Ecoivres, son village et son cimetière militaire

Le Mont-Saint-Eloi se trouve dans une plus grande commune qui s’appelle Ecoivres. Outre de belles demeures campagnardes, le village est connu pour deux choses :

  • le clocher de son église à crochets qui permettaient notamment d’y monter plus facilement
  • son cimetière militaire, très joliment entretenu, commémore les soldats morts à la bataille de Vimy en 1916

Pour retourner à votre point de départ, vous longerez une petite forêt et surtout la Scarpe et ses filets d’eau que les animaux apprécient pour sa fraîcheur et que nous adorons pour son écoulement silencieux et reposant après une longue marche.

Mon avis sur la randonnée du Mont-Saint-Eloi

Je me suis inspirée d’un sentier de randonnée sur une application mobile et un site internet qui s’appelle Visorando pour construire mon propre parcours. Je ne suis pas une grande marcheuse et je voulais optimiser mon temps sur place pour ne pas être épuisée à la fin. Bon, cela n’a pas franchement fonctionné mais j’ai quand même un bon souvenir de ce chemin de randonnée qui mélange petits chemins dans les champs et grands monuments.

Voici mon itinéraire si jamais vous souhaitez le reproduire avec ou sans compagnie. Le sentier est très accessible, même si je vous conseille de prendre de bonnes chaussures de marche qui ne craignent pas les chemins légèrement boueux. N’oubliez pas de prendre de l’eau et de la nourriture car rien n’est ouvert en ce moment dans ce secteur. Le parcours forme une boucle donc vous pouvez vous garer à un endroit et revenir au point de départ.

Il n’y avait pas beaucoup de monde à part au Mont-Saint-Eloi où des personnes s’étaient rejointes pour pique-niquer en famille. Je pense que beaucoup de personnes avaient envie, comme moi, de se retrouver à la campagne, tranquilles. Bon, il fallait un peu sortir des vestiges du Mont-Saint-Eloi pour l’apprécier totalement.

Laisser un commentaire