J’ai vécu 10 mois à Cologne

Je pars bientôt en week-end à Cologne. Je vais faire découvrir la ville et ses marchés de Noël à une amie. C’est l’occasion pour moi de vous raconter mon coup de cœur pour cette cité germanique dans laquelle j’ai vécue pendant presque un an.

En 2015, mon compagnon et moi avons pris la décision de changer de cadre de vie. Il avait une opportunité professionnelle et moi une envie de découvrir de nouveaux horizons. Nous avons déposé nos valises à Cologne en Allemagne le temps d’une petite année, ce qui nous a laissé le temps de nous intégrer et de découvrir toutes les facettes de cette ville.

Cologne, la plus française des villes allemandes

J’ai profité de mon séjour à Cologne pour apprendre à nouveau la langue de Goethe grâce à des cours collectifs. Mais je me suis rapidement rendue compte que de nombreux Français vivaient à Cologne. On y trouve une grande communauté d’expatriés qui vous aideront dans vos démarches lorsque vous serez perdus sous une tonne de réglementations en Allemand.

J’ai également rencontré des gens formidables, bienveillants, tolérants et cultivés grâce à des forums. Les habitants de Cologne sont très ouverts d’esprit. Il accepte bien les étrangers et sont curieux de connaitre votre culture. De plus, ils sont tous allés au moins une fois en France et auront de belles anecdotes à vous raconter.

Cologne est une ville ouverte, un centre culturel essentiel en Allemagne avec ses musées, ses salles de spectacles et sa vie underground dans les anciennes friches industrielles transformés en squat.

C’est aussi le lieu idéal pour la gastronomie. La nourriture y foisonne avec une grande diversité.

 

L’été à Cologne : balades et découvertes

Je suis arrivée à Cologne en plein été, une façon nettement plus agréable d’aborder les premiers jours dans une nouvelle ville.

Cologne est parsemée d’espaces verts. En vous baladant au hasard des rues, vous tomberez forcément sur un parc où les habitants se rejoignent après le travail pour boire une Kölsch (la bière locale) et griller des saucisses sur un barbecue improvisé entre amis.

La vie colonaise est très paisible. Malgré son million d’habitants, Cologne possède ce que nos agglomérations françaises peines à développer : une vie de quartier. L’identité de la ville est très orientée autour de ces secteurs qui ne se ressemblent pas. Vous avez les quartiers historiques : Altstadt-Nord et Süd, les secteurs plus chics sont souvent résidentiels : Bayenthal ou Rodenkirchen et les quartiers cosmopolites, bobos, étudiants : Sülz, Erhenfeld, Nippes, et Deutz est le quartier riche gauche du Rhin, industrialisé, en voie de gentrification. 

Une des particularités de Cologne est l’utilisation intensive du vélo, un peu comme les villes flamandes. Le terrain étant globalement plat et les transports en commun assez chers, tout le monde monte sur un vélo pour se rendre au quatre coins de la ville. Cela apporte un sentiment de proximité et de respect de l’environnement. Attention si vous êtes à pied de bien regarder si les vélos arrivent sur le trottoir avant de traverser.

  

L’hiver à Cologne : marchés de Noël et carnaval

L’identité de Cologne repose surtout sur ses gros événements. C’est la cas en hiver pour les marchés de Noël et le carnaval.

Début décembre, la ville de Cologne se transforme en immense sapin de Noël. Chaque quartier et chaque place à son marché de Noël traditionnel où l’on peut déguster des spécialités locales et boire du vin chaud. Je vais d’ailleurs dédier un article plus complet sur ces derniers prochainement puisque je vais passer 2 jours de marathon marchés de Noël !

Cologne est une ville festive. De novembre à mars, on fête le carnaval. Le 11 novembre à 11h est lancé la nouvelle saison du carnaval qui se déroule en réalité au mois de février, pendant plusieurs semaines. Je consacrerai un sujet à part entière sur les festivités du carnaval de Cologne car il y a beaucoup de choses à dire.

Les essentiels de Cologne : la cathédrale et le Rhin

Il y a deux lieux incontournables si vous venez à Cologne : la cathédrale et le Rhin.

Tout d’abord, vous ne pouvez pas éviter la visite de la cathédrale de Cologne, plus communément appelée “Kölner Dom”. C’est l’emblème de la ville, un vestige historique d’une cité bombardée et presque quasiment détruite durant la Seconde Guerre Mondiale. Elle surplombe tous les quartiers de la ville et illumine le ciel colonais.

Ensuite, il y a le Rhin. Cologne est coupée en deux par ce fleuve qui fait partie intégrante du quotidien des habitants. En effet, les Colonais apprécient les balades au bord du Rhin, ils s’y posent, y courent, y font du vélo toute la semaine. C’est un lieu de convivialité exceptionnel et un moyen d’avoir un magnifique panorama sur la ville.

   

Il est très difficile de décrire Cologne en si peu de lignes. C’est une ville si divergente, à la fois précieuse et libérée. Elle a aussi ses défauts, son manque de charme et ses bâtiments austères. Mon cœur bat encore pour Cologne, presque 3 ans après mon départ. Je suis heureuse de retrouver les églises fastueuses, les Kiosk et les grandes avenues aérées.

Si vous devez choisir une destination en Allemagne pour vous expatrier, choisissez Cologne, vous ne serez pas déçus. Je vous laisse avec toutes ces photos prises en 10 mois de vie allemande.

Informations complémentaires :

  • Visitez le site internet de l’office de tourisme de Cologne (en Anglais)
  • Si vous vous installez à Cologne, rejoignez le groupe Facebook “Français à Cologne“, vous y ferez de belles rencontres.

1 réflexion au sujet de “J’ai vécu 10 mois à Cologne”

Laisser un commentaire