Comment survivre en Avignon ?

Beaucoup de personnes connaissent le festival d’Avignon, mais très peu savent réellement s’y préparer correctement. Je vous propose ici quelques notions d’histoire du festival et des conseils pour organiser au mieux votre séjour.

Un peu d’histoire

A l’origine simple volonté de diffuser du théâtre dans un haut lieu du patrimoine français, le festival d’Avignon est devenu une plaque tournante du spectacle vivant français et international.

Jean Vilar est l’émanation du festival d’Avignon. Ce grand homme de théâtre français est parvenu, avec de nombreuses collaborations, à créer un rendez-vous culturel incontournable au cœur de l’historique cité des papes et en pleine période estivale. Cela fait 70 ans que ce moment existe pendant presque 1 mois en juillet, avec à la tête des hommes et des femmes qui ont su perpétuer les idéaux de son créateur.

Tout a commencé en 1947. Jean Vilar est sollicité pour créer un spectacle dans la cour d’honneur du Palais des Papes. Il proposera 3 spectacles, dont le fameux “Richard III“, qui seront un énorme succès ! Face à l’ampleur de cette réussite, la mairie demande à Jean Vilar de réitérer l’événement tous les ans. Progressivement, une véritable programmation se met en place et investit d’autres lieux emblématiques de la ville : le Cloître des Carmes, le Cloître des Célestins ou encore la Cour du Lycée Saint Joseph. La ville bénéficie de cet attrait et devient le lieu estival de la culture en France.

Redonner au théâtre, à l’art collectif, un lieu autre que le huis clos (…) ; faire respirer un art qui s’étiole dans des antichambres, dans des caves, dans des salons ; réconcilier enfin, architecture et poésie dramatique.

Jean Vilar

En 1967, les spectacles sortent du carcan du festival officiel et débordent dans toute la ville. C’est la création du Festival OFF. Les compagnies de la France entière débarquent en Avignon pour présenter aux professionnels et aux publics leurs dernières créations et la vendre aux plus offrants. Elles investissent des salles de théâtre, mais également des lieux plus insolites : des garages, des hangars, etc… qu’elles doivent louer à prix d’or, quitte parfois à se mettre en difficulté.

Le Festival d’Avignon c’est 70 ans d’histoire et une pratique de festivalier hors norme.

 

Comment préparer sa venue en Avignon ?

2 programmations au cœur du plus grand festival de théâtre :

Si vous souhaitez voir des spectacles du festival IN, il est hautement recommandé de vous y prendre à l’avance. La programmation est généralement annoncée au mois de mars et vous pouvez acheter vos billets sur internet. Avec un peu de chance, il est parfois possible d’obtenir des tickets sur place ou de les racheter à des spectateurs qui s’en défont.

Je publierai prochainement un article sur les 3 spectacles du IN auxquels j’ai assisté en 2017.

Si vous n’avez pas le loisir de voir des spectacles du IN, vous pouvez tout à fait vous reporter sur la programmation du OFF. Ce festival, qui se tient dans de nombreux lieux de la ville parfois très insolites, constitue un agglomérat de spectacles tous plus différents les uns que les autres, autant par la forme que par la qualité. Il est donc très difficile de choisir parmi plus de 1200 représentations offertes aux visiteurs. Plusieurs possibilités s’offrent donc à vous :

  1. Vous êtes un fin connaisseur du monde du spectacle vivant ou un expert dans un des domaines présentés (one wo/man show, chanson, etc…). Dans ce cas, vous vous orienterez vers les artistes et les textes que vous connaissez. Attention, ceci n’est jamais une valeur sûr pour autant !
  2. Vous aimez le théâtre, mais vous préférez suivre votre instinct. Faites confiance au bouche à oreille et enrichissez- le de votre propre expérience.
  3. Vous n’y connaissez pas grand chose, voire même rien du tout au monde du spectacle vivant ? Vous pouvez aussi vous laisser guider par le bouche à oreille ou vous aventurer aux hasards des rencontres. De nombreuses compagnies tractent dans les rues pour vendre leurs spectacles. Vous pourrez avoir de bonnes comme de mauvaises surprises.

Dans tous les cas, feuilletez la programmation du OFF, une bible d’au moins 5 kilos qui heureusement est aujourd’hui disponible sur une application mobile ! Vous pouvez également vous rendre au village du Off qui affiche tous les spectacles et qui propose des temps de rencontres et d’échanges.

A Avignon, il y a l’aspect culturel mais également l’aspect pratique :

Avignon est une ville où il fait bon vivre, mais pour les moins habitués aux grosses chaleurs, quelques précautions s’imposent. Si vous comptez déambuler toute la journée dans la ville, munissez vous :

  • d’un brumisateur et d’un éventail pour vous rafraichir,
  • d’une gourde à remplir d’eau régulièrement,
  • de vêtements amples et légers,
  • d’un gilet ou d’une petite écharpe car le mistral peut souffler fortement dans la région,  certains spectacles ont lieu à l’extérieur en soirée et beaucoup de salles sont (trop) climatisées,
  • de lunettes de soleil et de sérum pour protéger vos yeux du soleil et de la poussière,
  • de bonnes chaussures de marche.

Les logements intra-muros sont hors de prix et difficiles à trouver. Le mieux est d’investir dans une tente et d’occuper les campings alentours ou de réserver le plus à l’avance possible votre chambre d’hôtel.

Le stationnement à Avignon est compliqué. Il y a toujours l’immense parking des Italiens en bordure des remparts qui est gratuit mais souvent complet. Mais on trouve toujours des petites combines pour trouver la place miraculeuse. Une navette gratuite permet ensuite de rejoindre le cœur de la ville.

Pour manger, vous trouverez de nombreux restaurants selon vos goûts. Attention cependant à réserver, surtout le week-end, pour ne pas se retrouver face à des refus et des restaurants complets. Sinon, des petits supermarchés sont présents pour vos pic-nique. On trouve plusieurs épiceries biologiques pour profiter pleinement des produits du Sud.

Vous allez rapidement comprendre qu’aller en Avignon allégera votre porte-monnaie. Les représentations sont plus onéreuses qu’en Province car elles sont un grand investissement financier pour tous. N’hésitez pas à vous munir d’un peu de liquide. Les salles ne disposent pas toutes d’un paiement par carte bancaire.

Avignon est une véritable ruche ! Des milliers de places sont vendues chaque années. Mais c’est une expérience hors norme et pour les passionnés de théâtre, un événement à faire au moins une fois dans sa vie. Pour moi c’est la seconde fois et j’espère pouvoir y retourner régulièrement.

Quelques adresses internet utiles :

  • www.festival-avignon.com > site officiel du festival IN avec toute la programmation, la billetterie et toutes les informations historiques et pratiques.
  • www.avignonleoff.com > site officiel du festival OFF qui contient toutes les informations utiles, la programmation et un système de prévente des places.
  • www.avignon-off.com > site de critique de bons spectacles à aller voir, mis à jour pendant le festival et que j’apprécie tout particulièrement car il est très bien construit et a été initiée par une personne que je connais bien.